fbpx

Alcoolisme et Sophrologie

  On peut être dépendant l’alcool, comme pour le tabac. Quelques soient les causes, il faut vite trouver la solution qui nous évitera de plonger totalement dans l’alcoolisme. Souvent, ce sont les plus fragiles qui se penchent vers l’alcool car ils n’ont pas conscience de leur potentiel positif, se plaçant ainsi dans l’impossibilité d’exploiter leurs ressources.

 

  Ce protocole a été mis en pratique dans mon cabinet avec un groupe de 5 personnes et le résultat s’est avéré positif.

 

  Pratique de respirations profondes durant lesquelles la personne se voit dans un lieu très agréable, vide ses organes digestifs des odeurs de l’alcool et les remplit d’odeurs très agréables.

 

  Le protocole se fait sur une durée de 6 mois à raison d’une fois par semaine et surtout sérieusement. Le but est d’apprendre à se redécouvrir et se reconquérir comme si c’était la première fois que l’on prenait conscience de son existence, de la vivance de ses émotions et que l’on décidait de se transformer positivement.

 

  Protocole

 

  Dans un lieu très agréable de votre choix, en pleine nature de préférence, bien isolé de façon à ne pas être dérangé par d’autres personnes. Ce lieu doit être pour vous un paradis, le vôtre où vous aimerez revenir à chaque fois que vous en éprouverez le besoin. Ce lieu apaise vos émotions, vous tranquillise par son calme, vous égaie et détend votre schéma corporel.

 

  Lorsque vous l’avez trouvé, fermez lentement vos yeux en gardant cette magie dans votre mémoire, puis avec une inspiration profonde par vos narines, montez les bras pour accueillir au-dessus de vous quelques gouttes de pluie fine, une douce pluie. En soufflant lentement par la bouche, essayez de sentir par l’expiration les odeurs négatives d’alcool qui s’évacuent avec la pensée : « je libère mes organes de toute odeur inutile ». Recommencez 9 fois, lentement afin de bien vivre la conscience cette évacuation.

 

  Marquez deux minutes de pause durant lesquelles vous irez chercher dans la conscience les raisons passées ou présentes qui ont fait que vous vous êtes réfugié dans l’alcool. Sans à priori, une fois que vous les avez trouvées, dites-vous mentalement : « je sais pourquoi cette dépendance et je vais m’en débarrasser ».

 

  Toujours debout, bras le long du corps, accueillez à l’inspiration ces raisons, montez les bras en les tenant dans les mains, tension de vos bras lourds à cause de ces raisons, soufflez très fort en relâchant brutalement les bras le long du corps, secouez vos mains en pensant : « je me débarrasse de ces inutilités ». Recommencez une seconde fois :  « je suis débarrassé de ces inutilités » puis une troisième fois : « je suis totalement débarrassé de ces inutilités ». Refaites 5 respirations, mains sur le thorax, en accueillant dans les narines des odeurs très agréables de jus naturel de fruit, par exemple. En soufflant doucement, emmenez-les dans les organes digestifs.

 

  Assis, mains sur l’abdomen, portez un regard sur vous en vous contemplant de la tête aux pieds, souriez mentalement à ce désir qui grandit en vous de vous guérir de ce poison qui vous ronge. Percevez chaque jour plus épanoui, le regard lumineux, visualisez la fin de votre programme en vous percevant totalement sevré, ayant remplacé l’alcool par des jus naturels par exemple, en vous voyant physiquement et mentalement plus harmonieux, relaxé et détendu.

 

  Debout, les bras montent avec un grande inspiration profonde amenant vers le ciel tous vos désirs de transformation positive et tous vos projets. En soufflant lentement, formez votre soleil brillant autour de votre corps et pensez en vous prénommant : « moi, je suis mon soleil, tous mes rayons de puissance, de force et d’énergie illumineront mon programme jusqu’à sa complète réussite car je crois en moi ». Passez les mains sur votre visage, étirez-vous doucement et ouvrez les yeux. 

 

Téléchargez cette séance de Sophrologie en mp3 :

Vous pourriez aussi aimer...