fbpx

Maîtriser ses peurs avec la Sophrologie

  Les peurs se manifestent sous forme d’angoisses à l’égard de situations bien précises, surtout lorsque l’on en a déjà vécu certaines : la maladie, la mort, l’échec d’un couple ou des examens…

 

  Il est difficile dans certaines situations vécues, dans l’entourage ou pour soi-même, de lutter contre ses peurs et nous devenons la cible du stress. Souvent, des personnes me consultent parce qu’elles ont peur de vieillir, d’être atteintes de maladies ou encore d’être confrontées à la mort future de leurs parents car les grands parents sont morts d’une maladie qui peut-être héréditaire ou génétique.

 

  Rien ne sert d’aller au-devant du stress, il fait déjà assez de ravages dans notre vie quotidienne, donc laissons-le tranquillement là où il est ! « Comment faire pour ne plus avoir peur ? » me demandent mes clients. Tout simplement en amenant dans nos pensées des choses beaucoup plus agréables, en transformant ce qui nous fait peur en plaisir de vivre. Appliquons cette technique et prenons le temps pour nous.

 

  Protocole à faire 3 fois par semaine

 

  Debout,  bras le long du corps, portez votre attention sur une montagne afin de dominer le monde, d’avoir cette sensation du monde à vos pieds. Concentrez-vous sur votre verticalité depuis la tête en passant par la colonne dorsale jusqu’aux talons. Le corps bien droit, fixez toute votre attention sur votre conscience puis en soufflant lentement par la bouche, laissez vos yeux se fermer.

 

  Laissez venir dans vos pensées tout ce qui peut être la cause de vos peurs (peur de la maladie, peur de mourir, peur de perdre votre emploi, peur qu’il arrive quelque chose à vos proches, etc.), tout ce qui vous perturbe. Fixez-bien ces pensées dans votre conscience, acceptez qu’elles vous angoissent, que vous ne pouvez et ne voulez plus les garder en vous. Mettez les mains sur le crâne tout en visualisant le cerveau avec les mots « peurs, angoisses », inspirez profondément par vos narines en appuyant bien les paumes des mains, concentrez-vous sur les pensées négatives puis soufflez longuement par la bouche avec cette vivance que ces pensées s’expulsent comme des insectes de votre souffle et s’éloignent très loin de votre mental. Exprimez mentalement : « toutes les pensées inutiles libèrent mon cerveau » et recommencez 2 fois.

 

  Assis, mains sur les cuisses, pieds bien ancrés au sol, percevez-vous libéré, vidé totalement de tout ce négatif inutile, soufflez plusieurs fois pour vivre cette sensation d’être vidé totalement et que vous avez besoin d’énergies positives pour régénérer votre cerveau. En pensant toujours à vous, laissez venir des images positives de vous-même dans l’âge du vieillissement, aussi radieux que vous l’êtes maintenant, pensez à vos parents devenus arrières-grands-parents, en  bonne santé, très épanouis… Portez un regard sur vos enfants, tous en pleine forme, visualisez votre vie professionnelle réussie, faites des projets en famille, programmez tout ce que vous désirez, percevez totalement cette dynamique.

 

  Mettez-vous debout, les pieds réunis, installez à vos pieds tous vos désirs, mélangez-les à la terre, percevez la terre bien chaude, inspirez en contractant les orteils, faites monter ce mélange par les pieds puis soufflez lentement. Posez les mains sur le ventre et soufflez lentement. Posez les mains sur le cœur puis sur le crâne avec la pensée positive : « moi, prénommez-vous, je crois en moi et je n’ai aucun doute sur le bon cheminement de ma vie et celle de mes proches car j’ai confiance en notre total bien-être physique et mental ». Attendez quelques secondes en soufflant lentement puis étirez-vous en baillant et en posant sur vous un regard de joie car vous êtes positif et n’avez plus peur du futur. Ouvrez les yeux en portant sur vous le regard de la découverte de votre être, comme si vous existiez pour la première fois.

 

Téléchargez cette séance de Sophrologie en mp3 :

Vous pourriez aussi aimer...