fbpx

Mieux vivre son stress avec la Sophrologie (posture debout puis assis)

 L’expression « mieux vaut prévenir que guérir » est tout à fait adaptée dans le suivi de la personne vivant en permanence stressée, quelquefois sans raison valable. Le stress n’a pas de choix, il atteint n’importe qui et à n’importe quel moment. Il y a des décennies, on pensait que seuls les plus fragiles socialement ou mentalement étaient touchés mais le contraire prouve qu’il n’a ni race, ni classe sociale. C’est pour cela qu’en le prévenant, nous sommes à l’abri et n’avons pas besoin de se battre pour y remédier.

 

  Cette technique simple, permet de mieux gérer le stress afin d’éviter d’être malade.

 

  Debout, les pieds bien ancrés à la terre comme si vous êtiez enraciné, le dos bien droit, les épaules légèrement en avant, la tête droite, vous prenez conscience de toute la verticalité corporelle en confortant mentalement votre présence entre ciel et terre.

 

  Tête légèrement en arrière, vous inspirez profondément par vos narines en montant les bras avec le moi puis soufflez lentement par la bouche en les redescendant avec la pensée : « je suis en train de me détendre ». Soufflez lentement en les plaçant le long du corps. Recommencez 5 fois, ces respirations vous permettent d’entrer dans la vivance du lâcher-prise.

 

  Vous vous asseyez au fond de la chaise, talons joints, avant des pieds écartés, mains posées sur les cuisses. Vous laissez venir à la conscience l’image d’un lieu agréable qui vous calme, qui vous détend, qui vous tranquillise, puis vous laissez vos yeux se fermer avec cette image, yeux que vous garderez fermés durant toute la séance.

 

  Vous prenez conscience de tout votre corps, de tout ce qui le compose dans sa totalité. Vous vous concentrez d’abord sur toute la peau, depuis le crâne en la parcourant jusqu’aux orteils puis vous inspirez profondément par vos narines en imaginant des odeurs parfumées de la nature. Enfin, vous soufflez très lentement pour les diffuser sur la peau en pensant : « toute ma peau est lisse », soufflez, « bien lisse », relaxation en soufflant lentement.

 

  Vous prenez conscience de tous vos muscles, depuis le crâne jusqu’aux orteils des plus petits aux plus grands, vous imaginez un rayon de soleil au-dessus de votre tête, vous l’inspirez par les narines, tête en arrière, puis doucement en soufflant vous diffusez sa chaleur sur les muscles en exprimant : « tous mes muscles sont chauds », soufflez, « bien chauds », détente musculaire en soufflant.

 

  Vous contemplez vos os du crâne aux phalanges inférieurs, visualisez-vous sous une chute d’eau venant des rochers, inspirez la, montez les bras pour l’accueillir et doucement en soufflant, posez-la sur le crâne en la sentant couler lentement sur tous vos os, soufflez avec la pensée : « tous mes os se détendent très lentement ». Soufflez 2 fois.

 

  Vous contemplez vos organes, le cerveau dans sa totalité, les organes du cou, du thorax, de l’abdomen, imaginez un beau ciel étoilé, vous l’inspirez profondément par les narines en montant les bras puis en soufflant, vous posez les mains sur la tête, le thorax, l’abdomen avec la pensée : « tous mes organes se libèrent de toutes pressions et tensions inutiles ». Soufflez lentement 3 fois.

 

  Vous portez un regard sur la totalité du corps, en inspirant vous montez les bras pour accueillir un grand soleil puis vous le formez en soufflant autour de votre corps, avec « la pensée : « tout mon corps est relâché, relaxé, détendu et le restera quotidiennement, quoi qu’il arrive et en toutes circonstances. » Bras le long du corps, vous soufflez en bougeant le corps, en vous étirant doucement, en baillant et en ouvrant les yeux vous portez sur vous-même un regard plein d’admiration.

 

Téléchargez cette séance de Sophrologie en mp3 :

Vous pourriez aussi aimer...